Index

30 septembre 2011

Flop ?

En publiant son ouvrage mettant en parallèle des œuvres modernes et renaissantes, et particulièrement les maisons de Palladio et Le Corbusier, l’historien de l’architecture Colin Rowe ne pensait pas qu’on réellement produire une formule algébrique synthétisant les « Mathématiques de la villa idéale ».
Et pourtant, à force de se confronter à la difficile équation de la commande privée et de la programmation d’une maison individuelle, une jeune agence nantaise a découvert une formule tout à fait convaincante. Nous nous permettons donc de reproduire ici cette brillante trouvaille de l’agence Saille et Aoustin. Nous avons procédé à quelques modifications, mais l’essentiel leur est dû, vous pouvez d’ailleurs consulter la formule originale sur leur site.

Voici donc ce e=mc² de l’architecture domestique :

Maison idéale = FLAC x [2G + CuS + Bua + SuPa + n(Ch) + (n-1)Se + Bur] / ENR + (J-Psc)^x

« Soit :
FLAC = fonctionnel, lumineux, accueillant, chaleureux, qualificatifs consacrés justifiant le recours à un architecte.
2G = garage double dont une partie sera le domaine de monsieur et un espace de rangement puisque le grenier a disparu des maisons.
CuS = Cuisine aménagée ouverte sur Séjour soit une grande salle de vie commune, une innovation pour certains, à notre avis plutôt un retour à la vie "familliale" autour de la cheminée.
Bua = buanderie, le domaine de madame, qui servira d'arrière-cuisine, de cellier si elle est desservie par la cuisine.
SuPa = la "Suite Parentale" contenant la chambre Ch, le dressing D et la salle de bain Sb avec la baignoire, voire l'équipement de pseudo-thalassothérapie.
Ch = chambres supplémentaires, une chambre par enfant et une chambre d'ami qui détermine donc le nombre
(n)Se = salle d'eau, leur nombre dépend du nombre de chambres hors celle des parents, il est généralement demandé une Se pour la première chambre d'enfant, puis (n-1) salle d'eau pour (n) chambres.
Bur = un bureau puisque le meuble secrétaire ne suffit plus.
ENR = énergie renouvelable, qu'il est bon qu'elle soit électrique pour pouvoir revendre ses KWh à EdF 3 fois plus cher qu'on ne les lui paye, en pensant que l'on augmente ainsi ses revenus ...
J = jardin qui entoure le pavillon (absence de mitoyenneté préféré). Il serait bien de le faire "aménager" par un "paysagiste" - entendez un planteur un "horticulteur" plus ou moins doué question spacialisation mais qui proposera moultes plantes variées
PSc = la piscine, le premier élément de programme qui saute par manque de budget.
x = pondération météorologique et climatique.

C'est avec beaucoup d'optimisme et d'assurance que certains maîtres d'ouvrage viennent nous voir avec ce type de programme hôtel avec piscine à 170m² de surface habitable (environ 200m² de shon hors piscine), pensant que leur budget de 300 000 euros TTC, honoraires compris, suffit amplement. Mais souvent ça fait FLOP: Forcé de Limiter Obligatoirement le Programme ! Les plus raisonnables comprennent, ceux qui ont l'impression que nous leur mentons, tentent la même expérience avec un autre architecte ... »

Si vous êtes vous aussi confrontés à ce type de demandes, vous êtes désormais armés. A vos calculettes !


Lire :
http://www.saille-et-aoustin.fr/humeur/index.php?post/2010/06/03/2G-CuS-Bua-SuPaChDSb-nCh-n-1Se-Bur-J-LN

2 commentaires:

Chri a dit…

La buanderie le domaine de madame... Je rêve ou plutôt, je cauchemarde!

archi 80 a dit…

Si ce n'était pas une demande de Madame, on n'en mettrait jamais. Je te parle d'expérience... Le domaine de Monsieur n'est plus tellement le garage que le coin informatique (comprendre le surf sur internet...).