Index

27 juillet 2010

Carambar

- Alors c’est l’histoire d’un secrétaire d'État chargé du Développement de la région capitale qui est poussé à la démission.
- Mais pourquoi ?
- Ben parce qu’il fait n’importe quoi dans son cabinet ministériel, il s’y gare.

- C’est tout ?
- Non, le dossier du Grand Paris se retrouve décapité, sans porteur politique ni direction.
- On fait donc semblant !

- Oui, et le Grand Paris passe de la tutelle du Premier ministre à celle de Michel Mercier, ministre de l'espace rural et de l'aménagement du territoire.
- Et ça change quoi ?
- En fait pas grand-chose, on passe d’un secrétaire d’Etat isolé, Christian Blanc, à un ministre affaibli par les revers du projet de réforme des collectivités territoriales, actuellement en débat au Sénat.

- Tout va donc pour le mieux.
- Presque. En tout cas aussi bien que cela n’a jamais été.
- Brrr, quel cynisme…
- Non, pas du tout, de l’humour.
- Ah bon…
- Mais oui, imagine juste un instant que le développement urbain de Paris soit coordonné par un ministre dont les attributions prévoient qu’il met en œuvre la politique du Gouvernement en matière d'aménagement et de développement du territoire. En un mot, il participe à la définition des politiques d'accompagnement des mutations économiques et de la politique d'implantation des administrations et des services publics dans la perspective d'un aménagement équilibré du territoire.
- Effectivement c’est un peu contradictoire d’être à la fois chargé du rayonnement de la capitale et de l’équilibre des métropoles régionales et des territoires.

- Et pourtant ce n’est rien .
- Oh non, ça suffit…
- Et pourtant ! Le devenir de la région parisienne a été confié au ministre en charge de la définition et à la mise en œuvre des actions en faveur du monde rural…

- En fait, l’actualité donne raison au groupe hollandais MVRDV
- Ah …
- Mais oui, souviens toi du nom de leur projet pour la capitale.
- Ah, oui, je me souviens !
- Petit Paris !


Sources :
La forme dialoguée de la note tient en grande partie au plaisir de lire les articles de :
http://www.maitre-eolas.fr/
http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8AE38EDCAE422D4DE1D939A6DBB3360E.tpdjo17v_3?cidTexte=JORFTEXT000020816076&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id

Aucun commentaire: