Index

13 octobre 2010

Monopole

Il existe un site fascinant pour qui s’intéresse à aux finances publiques et accessoirement à l’architecture. Il s’agit de la page du site du ministère du budget consacrée aux annonces des ventes de biens immobiliers consenties par l’Etat. Cette page, sobrement intitulée « Cessions immobilières » regroupe les annonces de tous les ministères et de certaines collectivités. On peut donc y voir défiler, et disparaître au seul bénéfice d’investisseurs privés : des immeubles entiers de prestige, des hôtels particuliers, des châteaux, couvents, logements, entrepôts et autres prisons…



La facilité avec laquelle l’Etat hypothèque son patrimoine peut sembler affolante voire inquiétante sur l’état des finances publiques (une quinzaine de ventes pour le mois de septembre 2010). Ces transactions rapides et importantes semblent plus appartenir aux règles du Monopoly qu’à une politique pérenne de gestion immobilière ou à la simple vitalité du marché immobilier.

Quoiqu’il en soit, cette politique d’adjudication nous donne l’occasion de produire une carte inédite. La cartographie de la version française du Monopoly crée en 1935 et consacrée à Paris. On y trouve la confirmation que ce jeu de spéculation immobilière concerne principalement les beaux quartiers et les quartiers d’affaires. Seuls 5 lots sont situés sur la rive gauche : Rue Lecourbe, Rue de Vaugirard, Boulevard Saint-Michel, Avenue de Breteuil et Gare Montparnasse. Et Seuls 4 concernent l’Est parisien : Boulevard de Belleville, Boulevard de La Villette, Avenue de la République et Gare de Lyon.


On y découvre aussi une source d’étonnement : l’avenue de Neuilly. On pensait que les rues désignées sur le plateau concernaient exclusivement des prestigieuses voies parisiennes. Il n’en est rien puisque l’avenue de Neuilly déborde à l’époque largement sur la commune de Neuilly-sur-Seine. D’autre part, la valeur qui lui est attribuée par son regroupement avec la Rue du Paradis ou du Boulevard de La Villette, au sein des terrains violets, correspond assez peu à sa valeur symbolique actuelle….

Lire :
http://eco.rue89.com/2010/06/09/prison-a-vendre-les-perles-des-annonces-immobilieres-de-letat-154163
http://www.v2asp.paris.fr/commun/v2asp/v2/nomenclature_voies/
http://www.budget.gouv.fr/cessions/

Aucun commentaire: